Les autres charges d’exploitation

© photlook - Fotolia.com

Nous avons vu que les charges d’exploitation se classaient de la façon suivante :

• Achats
• Autres achats et charges externes
• Impôts, taxes et versements assimilés
• Salaires et traitements
• Charges sociales
• Dotation aux amortissements

Achats

Ce sont les achats propres à votre activité et qui rentrent dans la composition des produits que vous vendez.

Autres achats et charges

Reportez-vous à la liste des dépenses pour vérifier que vous n’avez rien oublié. Comme il est difficile de penser à tout, ajouter un montant correspondant à 10% du total des autres charges que vous avez listées.

Impôts, taxes et versements assimilés

Les principaux impôts auxquels vous devez penser :

La Contribution Economique Territoriale

C’est l’impôt qui a remplacé la taxe professionnelle. Son montant dépend de la commune où vous allez vous installer.
Si vous prévoyez de prendre des locaux, chaque fois que vous visitez un local possible, c’est une des questions à poser : quel montant de CET votre prédécesseur payait-il ?
Si vous ne prévoyez pas de locaux, si vous envisagez de travailler chez vous, vous devrez quand même payer une CET : suivant les communes, le montant minimum varie de 500 euros à 2 000 euros par an (2010).

La TVS (taxe sur les véhicules de société)

Si vous utilisez beaucoup un véhicule de tourisme, vous serez redevable de la TVS. Les loueurs de voiture indiquent le montant lorsqu’ils vendent un véhicule. Vous pouvez également demander cette information à votre concessionnaire.

Votre travail d’aujourd’hui

Construisez la partie charge d’exploitation du compte de résultat prévisionnel.

Lors de la prochaine leçon, nous allons parler de deux impôts qui ne figurent pas dans les charges: la TVA et l’impôt société.