La marge sur Coûts variables et le point mort

En premier, calculez votre marge sur coûts variables

Avez-vous classé vos charges en charges variables et charges fixes ? Peut-être avez-vous du mal à classer certaines charges ?

Des précisions sur les charges variables et les charges fixes

Par exemple l’eau pour les fleurs de notre fleuriste. Bien sûr, plus il vendra des bouquets et plus il aura besoin d’eau pour ses fleurs. Alors, ce sont des charges variables ?
Oui et non.

Oui, plus il vend de bouquets et plus il aura besoin d’eau.
Non, parce que l’eau servira aussi à laver le magasin et ce, quelque soit le nombre de bouquets vendus.

Alors que faire ?

Quand les charges sont complexes, comme l’eau pour le fleuriste : estimez une consommation raisonnable d’eau et considérez ce coût comme fixe.

 

Comment calculer la marge sur coût variable

La marge sur coût variable est égale au prix de vente (hors taxes) moins le coût variable.

Ainsi notre fleuriste vend ses bouquets 60 euros HT et il utilise 40 euros de fleurs pour chaque bouquet.
Sa marge sur coût variable est donc égal à 60 – 40 = 20 euros.

Chaque fois que le fleuriste vend un bouquet de fleurs, il reçoit 60 euros de son client, il versera 40 euros pour l’achat de fleurs et il gardera 20 euros pour son entreprise.

 

Comment calculer le point mort

Le point mort est égal à la somme des frais fixes divisés par la marge sur coûts variables.

Notre fleuriste a un local qui lui coûte 1 200 euros par mois, son salaire est d’environ 2000 euros brut par mois et son entreprise supporte également d’autres charges. Son expert-comptable a fait le total des autres charges fixes et il est arrivé à un chiffre de 1 800 euros.

Le total des coûts fixes est de :

 

Loyer 1 200
Salaire 2 000
Charges sociales 1 000
Autres coûts fixes 1 800
Total coûts fixes 6 000

 

Point mort : 6 000/20 =300

Il faut donc que le fleuriste vende plus de 300bouquets par mois pour couvrir tous ses frais fixes. Nous pouvons le vérifier en calculant son résultat pour une vente de 300 bouquets.

Ce sont des bouquets originaux et il faut ¾ heure par bouquet. Pour fabriquer tous ses bouquets, notre fleuriste aura besoin de 225 heures. Malgré toute sa bonne volonté, il n’aura pas le temps de fabriquer les bouquets, de faire les achats, de tenir son magasin et de faire son travail de chef d’entreprise. (Un travail de 40 heures par semaine représente 173 heures environ).

Il lui faut donc reconsidérer son business model.

Votre travail d’aujourd’hui

Vous avez deviné ? Calculez votre point mort. Si vous avez plusieurs produits à vendre, calculez votre point mort pour votre produit phare, c’est-à-dire, celui que vous pensez vendre le plus. Faites le calcul en supposant que c’est le seul produit que vous allez vendre.

Comparez le résultat avec vos ressources : est-ce que vous avez des ressources suffisantes pour arriver à cette quantité ? Si ce n’est pas le cas, il vous faut reprendre votre business model.

PS. Vous n’avez pas reçu les autres cours ? Inscrivez-vous ici, c’est gratuit et ces cours vous apprendront à construire deux tableaux indispensables à votre business plan.