Introvertis, faites vous entendre

 

“Travaillez seul. Vous serez capable de concevoir les produits les plus extraordinaires, les design et les caractéristiques les plus révolutionnaires si vous travaillez par vous-même. Pas en comité, pas en équipe.” Steve Wozniak .

Introvertis, sortez de votre bocalUn de vos avantages et non des moindres est de briller dans le monde des idées. Cependant, vous êtes trop réservé et  vous devez apprendre à  partager vos idées de façon efficace.
Si vous ne sortez pas de votre bureau parce que vous êtes mal à l’aise avec les autres, vous ne pourrez pas tirer le meilleur parti de vous-même. Il faut rencontrer vos collègues, vos pairs, vos clients ou vos supérieurs.

Ce que vous devez savoir sur les différents styles de communication.

Les extravertis réfléchissent à voix haute.

Ils parlent pendant que vous réfléchissez en silence. Ils ont besoin de clarifier leurs idées en parlant. Vous avez besoin de calme pour réfléchir.
Cela m’arrive souvent et le résultat, c’est que les autres interprètent mon silence soit comme un accord, soit comme un désaccord : « Catherine, tu ne dis rien, tu n’as pas l’air d’accord. »

Ce que vous pouvez faire :

Réfléchir à voix haute.
– Rédiger un mémo après la réunion pour partager vos idées : ne partez pas du principe que si vous ne vous êtes pas exprimé en réunion, vous ne pouvez plus le faire.

Les extravertis peuvent prendre des décisions rapides.

Ils ont même tendance à sauter sur une décision, parfois trop rapidement et ils le savent. Ils ont besoin de vous pour prendre les meilleures décisions.

Ce que vous pouvez faire :

Expliquer votre processus de pensée : vous avez besoin de temps pour réfléchir à l’impact de telle ou telle décision sur l’organisation de votre service.

Les extravertis sont énergisés par la rencontre avec un grand nombre de personnes.

Et vous, ça vous épuise parce que ces activités consomment votre énergie.

Ce que vous pouvez faire :

Soyez clair avec vous-même et avec les autres. Vous avez besoin de solitude pour recharger vos batteries. Par conséquent, prévoyez du temps pour retrouver de l’énergie et donnez le meilleur de vous-même quand vous êtes avec les autres.

Le cerveau des extravertis est multitâches.

Les extravertis n’ont aucune difficulté pour gérer l’interaction avec plusieurs personnes. Ce qui n’est pas votre cas : vous gérez très bien l’interaction avec une personne mais c’est très difficile de gérer l’interaction avec plusieurs personnes.

Ce que vous pouvez faire :

Puisque vous excellez dans les conversations en tête à tête, jouez selon vos propres règles : favorisez ce mode d’échange et évitez les conversations à plusieurs qui sont difficiles pour vous.

Les extravertis apprécient les personnes avec lesquelles ils entrent en compétition.

Alors que vous appréciez les personnes que vous rencontrez dans un contexte amical. Par conséquent, vous vous exprimez de façon calme et amicale. Ce qui voudra dire pour un extraverti que vous n’apportez pas beaucoup d’intérêt au sujet de la conversation.

Ce que vous pouvez faire :

Aboyez mais ne mordez pas. Ce n’est pas parce que vous élèverez la voix que vous entrerez en conflit avec votre interlocuteur. Vous lui montrerez que vous apportez suffisamment d’intérêt au sujet pour vous emballer.
Le mieux est d’être capable de se mouvoir aussi bien le long de l’échelle introversion – extraversion que possible. Si vous êtes introverti, de temps en temps il faut traverser le fossé et passer du côté des extravertis, comme le montre le précédent paragraphe.

Apprenez à vous mouvoir sur la ligne introversion – extraversion.

Le travail en équipe

Commencez par rejoindre des petites équipes puis au fur et à mesure que vous gagnez en assurance, rejoignez des équipes plus importantes et n’oubliez pas de prévoir du temps pour vous seul parce que vous avez besoin de recharger vos batteries.

Faites de la publicité autour de vos succès

Les extravertis ne s’en privent pas ! Si c’est difficile pour vous d’en parler, écrivez-le : faites un mail en mentionnant de quoi il s’agit et le bénéfice que l’entreprise en a tiré.

Utilisez vos forces.

Vous aimez écrire, alors si vous avez ce talent, utilisez-le. Les médias sociaux sont faits pour vous. Partagez votre expérience et vos compétences sur les médias sociaux. Si vous lisez beaucoup, vous aurez beaucoup de choses à partager.
Tenez un blog et faites-le connaître : cela valorisera votre expérience et votre expertise. Vous pourrez le mettre en avant lors d’un entretien d’embauche.
C’est aussi une façon d’être visible au sein de votre entreprise : évidemment, vous ne pouvez pas parler de votre entreprise mais vous pouvez parler des évènements auxquels vous assistez, des livres de management que vous lisez et de vos formations.
Le jour où vous deviendrez un leader, parlez de votre vision, de vos perspectives et de vos valeurs : c’est une manière de vous assurer que votre équipe vous comprendra et vous suivra.

Et maintenant, qu’allez-vous faire pour vous faire entendre ? Choisissez une action et quand elle aura porté ses fruits, revenez sur cet article et choisissez-en une autre.

Cet article est le deuxième article d’une mini-série sur les introvertis :

my finance