Il y a même des entrepreneurs qui utilisent la finance pour améliorer les rapports humains

Faites-vous comprendre

S’il y a quelque chose qui vous laisse perplexe, c’est bien ça : les moyens de financement des entreprises.

Vous pensez que les financiers sont des gens pas drôles du tout ? Vous avez raison, ils sont rarement drôles.
Vous pensez qu’il faut laisser la finance d’entreprise aux financiers ? Vous avez tort, la finance d’entreprise est une chose trop grave pour être confiée aux seuls financiers.

Les chiffres vous rebutent ? Vous n’êtes pas le seul ! Si c’est le cas, je vous suggère de penser plutôt relations humaines : les vôtres s’amélioreront de façon spectaculaire si vous montrez vos connaissances en finance d’entreprise.

Il y a au moins 6 personnes dont vous gagnerez l’estime et le respect grâce à vos connaissances en finance d’entreprise :
– votre banquier
– votre client
– votre expert-comptable
– votre fournisseur
– votre investisseur ou associé
– votre collaborateur

Le banquier

Si, si, un banquier est un être humain (presque) comme les autres et vous pouvez améliorer vos relations avec lui.

Ce que vous pensez

J’ai besoin de financer ma start-up, je vais aller voir mon banquier et contracter un emprunt.

Ce que vous dites

Bonjour, j’ai besoin de 100 000 euros.

Ce qu’il pense

Où est son plan de financement ? Quelles sont ses garanties ?

Mettez-vous à sa place

Que penseriez-vous immédiatement si un de vos amis venait vous demander de lui prêter de l’argent ? Est-ce que ce ne serait pas par hasard : Mmmh, est-ce qu’il va me rembourser un jour ?
Ce qui intéresse votre banquier, c’est que vous soyez capable de rembourser capital et intérêts aux échéances prévues.

Les outils que vous devez maîtriser

- Le plan de financement
– Le tableau de trésorerie

Ces outils démontreront au banquier ce qui l’intéresse, à savoir votre capacité à rembourser cette somme dont vous n’avez pas le moindre euro aujourd’hui. Ils montreront aussi comment vous allez générer une trésorerie suffisante pour faire face aux échéances.

En quoi ces outils amélioreront votre relation avec le banquier

Vous parlerez le même langage. Votre banquier comprendra le fonctionnement de votre entreprise et vous comprendrez ses attentes. Plus de risque de d’incompréhension mutuelle.

L’expert-comptable

Un expert comptable est quelqu’un de très sérieux qui jongle avec les chiffres. Même la tête en bas et les pieds en l’air, il est capable de faire en cinq minutes ce qui vous prendrait des journées entières et 3 boîtes d’aspirine. Mis à part son sens de l’humour, c’est un être humain comme les autres.

Ce que vous pensez

Un expert-comptable, ça sert à quoi au juste ?

Ce qu’il vous dit

Mais bien sûr, je vais prendre en charge la comptabilité et je peux vous aider.

Ce que vous en déduisez

Génial, il s’occupe de tout. Ca tombe bien, je n’y connais rien.

Réfléchissez un peu

Ce que vous voulez, c’est que votre entreprise se développe. Qui en connaît plus que vous sur votre entreprise ? Qui a les informations immédiatement disponibles ? C’est vous, et personne d’autre, pas même l’expert-comptable.

Ce que vous devez connaître

- La différence entre la comptabilité et la gestion
– Les indicateurs

La différence entre la comptabilité et la gestion

La comptabilité est un rétroviseur : elle présente vos performances passées par le compte de résultat, le bilan et les annexes. Les états financiers arrivent souvent tard sur votre bureau. Il faut que votre expert-comptable ait collecté et traité toutes les informations avant de les synthétiser. Et ça prend du temps.
La gestion est votre tableau de bord : ses indicateurs disent où vous en êtes, où vous allez et comment vous y allez. Elle vous dit si vous avez suffisamment de carburant pour atteindre votre destination. Pour piloter, vous avez besoin de ces informations immédiatement, et non pas quand vous serez arrivé ou coincé au bord de la route par manque de carburant (trésorerie).

Les indicateurs

Les indicateurs sont les éléments de votre tableau de bord :
– le carburant, c’est à dire la trésorerie.
– les indicateurs de votre choix, du moment qu’ils sont en lien avec vos objectifs
Parce que les indicateurs doivent être en lien avec vos objectifs, c’est vous qui devez déterminer ce qu’ils seront. Si vous ne vous précipitez pas chaque matin pour les consulter (bon, d’accord, après votre café), ce ne sont pas les bons. Si vous n’en trouvez aucun qui corresponde à ce dernier critère, croyez-moi, je me fais du souci pour votre entreprise.

En quoi ces indicateurs amélioreront votre relation avec l’expert-comptable

Ils vous éviteront de penser que votre entreprise va mal parce que vous avez un mauvais expert-comptable, alors qu’il est certainement compétent.

Le fournisseur

Les fournisseurs sont de tous types, petits, grands, gros ou minces, en costume cravate ou en jean et tee-shirt. Oui, vraiment, ce sont des êtres humains comme les autres.

Ce que vous pensez

C’est plus facile de trouver des fournisseurs que des clients.

Ce que vous dites

J’ai besoin de 1000 bidules.

Ce qu’il pense

Mon bonus est bien parti !

Mettez-vous à sa place

Il a une entreprise à faire tourner ou un chef qui lui met la pression. Et s’il n’a vraiment pas de chance, un directeur financier qui lui demande de vendre beaucoup, très cher, et d’être payé tout de suite.

Ce que vous devez connaître

Le besoin en fond de roulement

Le besoin en fond de roulement représente le besoin en financement induit par votre cycle d’exploitation. Il mesure en euros le décalage entre le moment où vous payez vos achats et le moment où vos clients vous paient. Il est difficile à maîtriser mais il peut être le pire des traîtres.

Les pièges à éviter

• Ne pas négocier les délais de paiement : si vous ne négociez pas les délais de paiement tôt dans la discussion, vous risquez de vous voir imposer un délai de paiement rapide, voire à la commande. Or le délai de paiement accordé par vos fournisseurs est une source de financement gratuite.
Augmenter votre BFR sans être capable de le financer : il peut être tentant de commander une plus grosse quantité contre une remise de prix. Mais si vous ne maîtrisez pas votre besoin en fond de roulement, vous courez le risque d’être à court de trésorerie, ce qui est à peu près l’équivalent de la crise cardiaque chez l’être humain : on n’en meurt pas forcément mais c’est grave.

En quoi cette connaissance améliorera vos relations avec votre fournisseur

Le fait de ne pas tomber dans des pièges qui pénaliseront votre société aidera aussi votre fournisseur à bâtir des relations de confiance avec vous, et donc une relation durable.

Vous voulez en savoir plus sur les rapports humains ? Téléchargez ce livre gratuit : en tout 234 techniques pour améliorer les rapports humains dans tous les domaines.

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs « Rapports humains » organisé par le blog Copywriting Pratique. Si vous avez lu cet article et qu’il vous a plu, alors merci de cliquer sur ce lien : J’ai aimé ce que j’ai lu !

my finance