Devenir expert dans votre entreprise en 3 mn ou en moins de 10 000 H ?

Comment devenir un expertQui pense sérieusement devenir expert en 3 mn ? Catherine, vous n’êtes pas sérieuse.
10 000 heures ? Ça paraît plus probable mais … environ 7 ans de travail, en plus de celui que j’assume pour gagner ma vie ? Catherine, vous plaisantez.
Non, je ne plaisante pas. D’ailleurs, ce n’est pas moi qui vais vous répondre :

 

 

“Vous gagnez vos galons d’expert quand vous êtes le meilleur au monde, néanmoins “meilleur” et “monde” sont définis par votre marché. “

Seth Godin

Si vous examinez la question sous cet angle, vous êtes forcément un expert : qui dans votre entreprise connaît mieux votre travail que vous ? 3 mn, c’est à peu près le temps que vous avez mis pour lire cette première partie d’article.
Bon, vous êtes conscient que vous êtes un expert mais vous êtes bien le seul : personne ne vous considère comme un expert. Seriez-vous victime de la malédiction du savoir ?

La malédiction du savoir

La malédiction du savoir est le travers des personnes qui connaissent beaucoup de choses sur un sujet et qui sont incapables de se mettre à la place d’un néophyte. Par conséquent, vous présentez ratios et tableaux de flux de trésorerie à un auditoire qui ne connaît pas la différence entre un compte de résultat et un bilan.

Ne tenez pas pour acquis que vous auditoire connaît ce dont vous parlez

Vous êtes tombé dedans quand vous étiez petit. Les tableaux de flux de trésorerie, vous faites ça les pieds en l’air et la tête en bas, sans parler des écarts divers et variés que votre ERP se fait un plaisir de calculer à la vitesse de la lumière ou presque. Mais votre auditoire, non.

Chaque fois que vous devez partager des informations, évaluez les connaissances de votre interlocuteur.

Ayez un objectif en tête

Quel objectif votre entreprise vise-t-elle ? Quelles sont les relations de cause à effet ?

Construisez un système d’indicateurs d’actions (celles qui doivent être entreprises pour atteindre le résultat) et d’indicateurs de résultats.

Simplifiez, simplifiez et simplifiez encore

En premier lieu, vous devez répondre à des questions de base : est-ce que l’entreprise (ou le département, ou l’unité) gagne de l’argent ? Est-ce que le projet est en bonne voie ? Est-ce que la trésorerie augmente ou diminue ?

Entrez ensuite dans les détails en utilisant des données plus complexes : profit par produit, canal de distribution ou profits par client. Ce sont les informations qui peuvent conduire à prendre les décisions pour un meilleur profit.

Utilisez des images

Communiquer des données chiffrées est difficile : rien de pire qu’un tableau de chiffres recopié directement sur PowerPoint.

Présentez des diagrammes, des tendances, des comparaisons. Ce qui compte, c’est que votre message passe.

Très bien, vous allez travailler à communiquer sur votre expertise mais dans le monde d’aujourd’hui, il vous faut acquérir d’autres compétences et 10 000 heures, ça va être un peu compliqué.
Pas forcément :

“Il faut 10 000 heures de travail pour gagner ses galons d’expert parce que la plupart des gens abandonnent après 5 000 heures. La seule magie du chiffre 10 000 est qu’il est difficile à atteindre, alors les gens renoncent.”

Seth Godin

Quels sont les besoins de votre entreprise auxquels personne n’a envie de s’attaquer parce que c’est trop long, trop difficile ? Vous avez choisi ? Alors il est temps de se former.

Acquérir une nouvelle expertise

Les méthodes classiques

Il y a un temps pour la théorie et un temps pour l’expérience.

Lisez

La lecture professionnelle n’est pas la même chose que la lecture de loisir. Appliquez la méthode SQ3R.

Expérimentez

Commencez par une toute petite étape , puis une autre et avec le temps : vous gagnerez en assurance.

Allez chercher de l’aide à l’extérieur

Un expert, c’est quelqu’un qui en connaît plus que vous dans ce domaine : y-a-t-il une personne prête à vous aider et qui en connaisse plus que vous ?

Demandez-lui d’être votre mentor

Parce que tous les experts sont sollicités, vous ne pourrez obtenir de l’aide de votre mentor que si vous pouvez lui proposer quelque chose qui l’intéresse. Si ce n’est pas possible, interviewez-le.

Interviewer un expert

Pour interviewer un expert, utilisez cette série de questions. Elles vous seront également très utiles si vous faites des entretiens réseau quand vous êtes en recherche d’emploi.

1. Une question d’ordre général.
Par exemple, si vous souhaitez acquérir des compétences en gestion de projet : Qu’est-ce qu’un comité de pilotage et en quoi est-il utile à l’avancement du projet?

2. Des questions spécifiques.
Pour que vous puissiez apprendre de cet expert, il faut que vos questions soient très spécifiques. Elles sont liées à ses réponses à la première question. Par exemple : Quels sont les 5 indicateurs clés que doit suivre le comité de pilotage ?

3. Des questions d’approfondissement.
Il se peut que votre interlocuteur soit passé très vite sur un aspect de la question ou que vous ayez une opportunité d’en apprendre un peu plus. Alors, demandez : Pouvez-vous m’en dire un peu plus sur l’indicateur X ?
Répétez cette série de questions pour chaque thème que vous voulez aborder. Après chaque question d’approfondissement, passez au sujet suivant.

Partagez ce que vous avez appris

Un bon moyen d’apprendre est de partager ce que vous avez appris.
• Aidez un collègue à résoudre un problème
• Ecrivez pour le journal de votre entreprise
• Rédigez un blog

Voilà : vous avez maintenant toutes les raisons et tous les moyens de devenir une autorité dans votre domaine.
Vous voulez devenir un expert ? Cet article est le deuxième article d’une mini série :

  1. Qu’est-ce que ça coûte de devenir un spécialiste ?
  2. Devenir expert dans votre entreprise en 3 mn ou en moins de 10 000 H ?
my finance