Demande d’augmentation de salaire – Etape 2 : quand et comment

Quand demander une augmentation de salaire

 

Maintenant que vous connaissez les arguments à mettre en avant pour demander votre augmentation de salaire, il vous faut choisir le bon moment.

Les moments appropriés pour demander une augmentation.

Evitez de demander une augmentation quand :

Vous ignorez comment vous êtes perçu.

Vous faites bien votre travail, c’est entendu, mais comment êtes-vous perçu par votre supérieur hiérarchique ? Par vos collaborateurs ? Par vos collègues ? Par vos pairs ?
Même si vous faites bien votre travail, votre environnement professionnel peut vous percevoir de façon qui bloque une augmentation. Par exemple, vous pouvez être perçu comme quelqu’un de rigide avec qui il est difficile de discuter : même si vous avez de bonnes raisons, après tout vous êtes aussi le garant des procédures, il est important que vous le sachiez et que vous vous prépariez soit à défendre ce comportement, soit à modifier votre mode de communication.

Vous ne tenez pas ce poste depuis longtemps.

Si vous êtes nouveau dans le poste, vous n’avez pas eu le temps de démontrer vos capacités. Plutôt que de demander une augmentation, réfléchissez au moyen d’améliorer vos compétences et votre efficacité.

Vous n’avez pas été très efficace au cours des derniers mois.

Même si vos raisons sont bonnes, si votre chef a en mémoire un échec récent ce n’est pas le moment de demander une augmentation. Attendez  d’avoir atteint brillamment un objectif.

L’entreprise est confrontée à des problèmes financiers.

Une restructuration ne veut pas forcément dire que l’entreprise est confrontée à des problèmes financiers. Si l’entreprise s’adapte simplement à son environnement extérieur, vous pouvez demander une augmentation. En revanche si l’entreprise se trouve confrontée à des problèmes financiers, vous devez le savoir. Vous ne pouvez l’ignorer si vous travaillez dans un service financier et vous devez en tenir compte.
Demander une augmentation dans de telles circonstances démontrerait une indifférence totale à l’entreprise et votre comportement serait mal perçu.

C’est le moment de demander une augmentation quand :

Vous pouvez mettre en valeur vos réussites.

Il ne s’agit pas de mettre en avant les réussites qui correspondent à votre poste (votre chef s’attend à ce que vous présentiez tous les reportings en temps voulu), mais de réussites qui ont apporté de la valeur à votre entreprise au delà des tâches pour lesquelles vous êtes déjà rémunéré.

Votre chef a votre réussite en mémoire.

Si votre chef a ces réussites en mémoire, il sera mieux disposé à votre égard.

Comment demander une augmentation ?

Mauvaise nouvelle : il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de demander une augmentation. Ca dépend de vous et de la personne à qui vous allez vous adresser.

Faut-il annoncer un montant ?

Vous pouvez évidemment annoncer un montant soit fixe, soit en %. Si pour une raison ou une autre, vous ne voulez pas d’emblée annoncer le montant que vous attendez, vous devez être prêt à répondre à la question : à quel montant pensez-vous ?

Devez-vous annoncer un montant plus élevé que celui que vous attendez ?

La réponse dépend du comportement de la personne à qui vous vous adressez. Si elle a l’habitude de négocier systématiquement, il vaut mieux demander un montant plus élevé. Si c’est une personne qui a des réponses tranchées, demander un montant plus élevé peut l’encourager à répondre tout de suite non.

Est-il possible de se surestimer ?

Oh oui, c’est possible et c’est même courant. C’est pourquoi vous devez avoir fait tout ce travail de préparation avant de demander votre augmentation. Vous devez également prendre en compte le rôle des autres collaborateurs : vous savez ce que vous réalisez, êtes-vous conscient de ce que vos collègues réalisent et de votre place réelle dans l’organisation ?

Est-il possible de se sous-estimer ?

Bien sûr c’est possible, mais l’erreur la plus courante consiste à penser que votre chef récompensera vos efforts sans que vous n’ayez rien à demander. Soyez attentif et vous verrez qu’autour de vous les personnes qui demandent ont une carrière plus rapide que les personnes qui ne demandent rien.

Que va penser votre manager de votre demande ?

C’est là toute la question. Même en ayant préparé votre demande et en ayant des arguments imparables, vous ignorez comment va réagir votre manager, parce que vous ignorez également quels sont ses objectifs et ce qu’il cherche à réaliser.
Et s’il refuse, malgré vos excellents arguments, pour des raisons indépendantes de vous et de votre travail :
Préparez ce que vous allez dire, si votre manager refuse votre demande.

Préparez-vous au refus.

Votre manager a perçu une menace de départ qui pourrait se concrétiser s’il ne vous accorde pas d’augmentation, et il vient de vous la refuser. Vous vous trouvez dans une situation délicate.
Vous avez intérêt à résoudre le problème tout de suite en lui montrant :
– que vous avez entendu ses arguments,
– que vous êtes reconnaissant de ce qu’il a fait pour vous (même si c’est une place de parking),
– que vous allez continuer à être motivé et passionné par votre travail.

Par exemple :
Je comprends que vous ne pouvez pas m’accorder l’augmentation que je souhaite parce que …. Néanmoins, je souhaite progresser dans cette société : est-ce que vous pourriez m’indiquer ce que je pourrais faire pour mériter une augmentation ?
Ou:
Je comprends que vous ne pouvez pas m’accorder l’augmentation que je souhaite parce que …. Néanmoins, je souhaite progresser dans cette société : sachez que je suis à l’écoute de toute opportunité qui pourrait me permettre d’apprendre et de progresser.

Si vous êtes clair sur votre réaction en cas de refus, votre demande sera beaucoup moins stressante. Rappelez-vous qu’il est difficile d’évoluer dans une société sans rien demander : puisque vous semblez heureux de travailler toujours plus sans rien obtenir, pourquoi changer ? Alors, un jour ou l’autre, il vous faudra affronter votre manager pour lui demander une promotion.

Cet article est le premier article d’une série sur les augmentations de salaire :

  1. Demande d’augmentation de salaire – Etape 1 : les arguments
  2. Demande d’augmentation de salaire – Etape 2 : quand et comment
my finance