Demande d’augmentation de salaire – Etape 1 : les arguments

Augmentation de salaire

 

Vous voulez demander une augmentation de salaire mais vous appréhendez de vous retrouver devant votre boss ou devant le DRH. Vous avez peur de paraître exigeant, peu loyal. Et surtout, si la réponse est négative, que va-t-il se passer après ?
Sachez que c’est aussi embarrassant pour un manager de faire face à cette situation :

  • Il est difficile d’estimer les salaires d’une façon équitable. Chaque personne est différente et il est rare que deux postes soient totalement identiques : même si vous comparez deux comptables fournisseurs par exemple, l’un travaillera sur une partie du processus tandis que l’autre travaillera sur une autre partie. Ou alors un collaborateur travaillera sur un type de fournisseur, l’autre sur un autre type de fournisseur. Dans cette situation, comment comparer la performance, l’efficacité, les compétences ?
  • Un manager qui se trouve face à une une demande d’augmentation de salaire se trouve, de fait, confronté à un risque de départ de son collaborateur. C’est immédiatement ce à quoi il pense, même si vous ne le dites pas (et surtout ne le dites pas, c’est inutile, votre manager le sait et il n’apprécierait pas que vous ajoutiez à la pression).

Il y a des moments et des arguments qui sont plus appropriés que d’autres. En revanche, comment demander une augmentation de salaire ne répond pas à des critères aussi clairs : il va falloir faire appel à votre connaissance de l’environnement et à votre bon sens.

Les raisons à mettre en avant pour demander une augmentation de salaire.

Surtout, ne dites pas :

Mon collègue gagne plus que moi.

Le manager déteste cet argument, peut-être parce que vous affirmez qu’au moins sur ce point il est injuste, voire qu’il a tort.

Ca fait longtemps que je n’ai pas eu d’augmentation.

S’il est logique de donner l’information, ça ne peut pas être un argument : dans beaucoup de sociétés, une augmentation de salaire se mérite et n’est pas attribuée à l’ancienneté.

Je suis le seul à maîtriser cette technique.

C’est une arme à double tranchant : dans un premier temps, votre manager peut accepter une augmentation, parce qu’il a peur que vous partiez et le laissiez dans l’embarras. Mais tôt ou tard, il s’arrangera pour que vous ne soyez plus le seul à maîtriser cette technique. Et dans ce cas, c’est vous qui risquez d’être payé davantage que vos collègues sans que vous apportiez une réelle contrepartie.

Je fais bien mon travail.

C’est la moindre des choses : vous êtes rémunéré pour faire bien votre travail.

J’ai des besoins financiers personnels.

Que diriez-vous si votre marchand de journaux augmentait le prix de votre hebdomadaire préféré parce qu’il attend un bébé ? Ca semble stupide mais j’ai déjà vu des personnes m’expliquer qu’elles avaient besoin d’argent et que par conséquent l’entreprise devait les augmenter.

Des arguments à avancer :

Faites des recherches sur le salaire du marché.

Ce n’est pas facile, mais consultez les annonces : quel est le salaire qui ressort des offres d’emploi ? Si vous êtes en-dessous du prix du marché, ou si vous avez un salaire équivalent, c’est un argument à avancer.
Lorsque vous faites le calcul, pensez à intégrer des avantages en nature que vous n’auriez pas dans un autre poste.
Prenez aussi en compte des avantages immatériels : travailler dans une société connue, travailler sur une technique de pointe etc.
Vous pouvez aussi utiliser l’application “Salary Checker”  de Robert Walters pour faire le point sur votre salaire actuel.

Votre salaire n’est pas strictement comparable à celui du marché.

Au fil du temps, vous avez augmenté votre efficacité. De plus, vous effectuez peut-être des tâches au-dessus de votre poste ou vous avez peut-être une polyvalence qui a de la valeur pour votre entreprise parce qu’elle lui évite d’avoir recours à deux personnes au lieu d’une. Ces arguments justifient que vous soyez payé au-dessus du marché.

Vous avez eu une promotion invisible.

Au fil des restructurations, votre entreprise vous a attribué des tâches au-dessus de votre position mais vous n’avez ni le titre, ni le salaire qui correspondent à ce nouveau poste. Si l’entreprise avait dû recruter une nouvelle personne, elle aurait proposé un titre et un salaire différents.

Avant de vous servir de cet argument, il vous faut examiner votre situation de façon critique : si l’entreprise avait dû recourir à un recrutement extérieur, vous aurait-elle embauché ou aurait-elle embauché un profil différent ? Couvrez-vous toutes les tâches qu’on est en droit d’attendre d’un candidat à ce poste ?

Avant de demander une augmentation, pensez long terme : peut-être une formation, un coaching ou un mentoring vous permettraient d’aller plus loin dans ce poste et d’acquérir toutes les compétences que vous auriez eu du mal à à faire valoir en vous présentant à une autre entreprise extérieure.

Vous êtes décidé ? Vos arguments sont prêts ? Décidez maintenant de quand et comment vous allez demander une augmentation de salaire.

Cet article est le premier article d’une série sur les augmentations de salaire :

  1. Demande d’augmentation de salaire – Etape 1 : les arguments
  2. Demande d’augmentation de salaire – Etape 2 : quand et comment
my finance