Cours intensif sur la présentation orale pour entretien et démarche réseau

“Le secret du succès dans la vie : se préparer à saisir l’occasion quand elle se présentera. » Benjamin Disraeli

Présentation personnelle © Fotolia.com

On vous l’a dit et redit : pour trouver un emploi, il faut faire une recherche par réseau. La dernière fois que vous avez fait une présentation personnelle lors d’un entretien, auriez-vous su l’intéresser suffisamment pour qu’il ne sorte pas précipitamment de l’ascenseur (elevator), une fois arrivé à son étage ?

Indispensable : une présentation personnelle ou un elevator pitch pour intéresser vos interlocuteurs.

4 erreurs qui vous rendent mortellement ennuyeux

Vous définir par votre seule fonction

“Je suis directeur financier” ou “je suis credit manager”.
Si votre interlocuteur n’a aucun besoin d’un directeur financier et les chances sont grandes que ce soit le cas, vous êtes immédiatement étiqueté : sans intérêt pour moi. Si vous êtes en entretien d’embauche, le recruteur le sait déjà, et il se prépare à entendre des faits qu’il connaît déjà.

Entrer dans les détails

Si vous expliquez en détail votre processus pour réduire les coûts, votre interlocuteur, déjà peu intéressé par votre fonction, est en train de se demander comment s’échapper.
Quant à votre recruteur, ce n’est pas au moment de la présentation personnelle qu’il convient d’entrer dans les détails mais quand il vous posera une question : comment êtes-vous parvenu à ce résultat ? Attendez qu’il manifeste un intérêt pour une de vos réussites, vous aurez ainsi plus de chances de le convaincre. Sinon, vous risquez de parler dans le vide.

Confondre entretien réseau et vente à la criée

Ce n’est pas parce que vous aurez répété cinq fois : « si vous avez connaissance d’un poste qui peut me convenir, n’hésitez pas à me contacter » que l’opportunité se concrétisera. Si votre interlocuteur n’a pas d’opportunité à vous communiquer la première fois, en aura-t-il davantage à la cinquième ?

Utiliser un des ces deux pitch

Deux exemples de présentation personnelle à éviter :

Pitch N° 1

Mon nom est x, je cherche un emploi, pourrions-nous convenir d’un rendez-vous pour que je vous parle de mon projet ?

Ce que pense votre interlocuteur : du temps perdu, il n’y a pas de poste dans ma société. Comment m’en sortir ?

Pitch N° 2

Je m’appelle x, et je cherche un emploi de cadre financier. S’ensuivent dix minutes d’explications ininterrompues sur votre parcours.

A quoi pense votre interlocuteur : à ses problèmes, à sa voiture à réparer ou à autre chose, sous un masque d’attention polie.

5 moyens d’améliorer votre présentation personnelle

Utilisez votre CV et vos points forts pour préparer votre elevator pitch. Commencez par en préparer les éléments importants.

Quel est votre marché ?

Dans quel secteur voulez-vous travailler ? Dans une entreprise de quelle taille? Quel problème êtes-vous capable de résoudre ?

Qui sont vos concurrents ?

Il y a beaucoup de directeurs financiers sur le marché du travail mais y en a-t’il réellement beaucoup qui cherchent le même poste que vous ? En quoi vous différenciez-vous ? En quoi êtes-vous unique ?

Quelle est votre histoire ?

Comment êtes-vous arrivé à ce métier ? Racontez une histoire qui montre que vous n’êtes pas là par hasard mais que ce métier est incontournable pour vous et que vous n’avez envie de rien d’autre. Rappelez-vous : une histoire a un début, un milieu et une fin. Il faut être capable de la raconter en moins d’une minute.

Quels hobbies ou passions avez-vous ?

Votre hobby ou votre passion peut vous rendre unique et peut aussi raconter une histoire, parler à l’imaginaire .

Liez le tout

Par exemple :
Mon nom est ——————————————-, je suis ————————— et j’ai développé une expertise —————————- dans le secteur ————————. J’ai récemment conduit une mission chez ———————————. Je cherche un poste de —————————————- à M.

Une autre dimension de l’elevator pitch : le contexte

Il y a trois situations où vous pouvez utiliser votre présentation personnelle :
– une rencontre entre amis
– un entretien d’embauche
– un évènement réseau

Une rencontre entre amis

Ce n’est pas le moment de détailler votre parcours. Une simple accroche suffit :

Je suis credit manager et j’ai développé une expertise dans la réduction des comptes clients et l’amélioration de la trésorerie.

Un entretien d’embauche

Vous devez préparer une présentation chaque fois que vous avez un entretien. Adaptez cette présentation au poste et racontez une histoire qui ne figure pas dans votre CV.

Lors de mon premier emploi, l’entreprise faisait face à une récession. La direction financière a entrepris de diminuer les comptes clients pour trouver la trésorerie nécessaire. J’ai compris combien ce poste pouvait influer sur la pérennité de l’entreprise. Depuis, je n’ai pas cessé d’améliorer mes compétences dans ce domaine.

Un évènement réseau

Il ne s’agit pas de vous, mais de votre interlocuteur. Apprenez à le connaître et posez-lui des questions. En quoi pouvez-vous l’aider ? Pouvez-vous aller plus loin avec lui, est-ce intéressant pour vous ? Pour lui ?
Quand vous avez la chance de vous présenter à quelqu’un qui peut vous aider, utilisez une phrase comme :

En moins de 3 minutes, je peux vous expliquer comment diminuer vos comptes clients de 35% de façon à améliorer la trésorerie.

Le monde est un ascenseur géant

La présentation personnelle n’est pas un exercice facile, apprenez à la maîtriser en 3 étapes :
1.    Pratiquez
2.    Pratiquez
3.    Pratiquez

Ayez des objectifs clairs

Quelles sont vos attentes ? Pourquoi parlez-vous à cette personne ? Quelles sont les attentes de votre interlocuteur ? Si son attente est simplement de passer une bonne soirée, tenez-en compte. En entretien réseau ou en entretien d’embauche, concentrez-vous sur ce que vous pouvez apporter à votre interlocuteur.

Veillez à la forme

•    Une fois que vous savez ce que vous pouvez apporter, utilisez le “je”.
•    Si vous êtes nerveux, ralentissez votre débit: vous donnerez une impression de calme et de sérénité.
•    Utilisez des verbes d’action : « j’ai développé une expertise en » plutôt que « je suis expert en ».
•    Ajoutez une phrase pour illustrer ce que vous venez de dire.
•    Donnez des chiffres : c’est la moindre des choses pour un financier.
•    Demandez quelque chose de précis et demandez-vous ce que vous apporterez à votre interlocuteur.
•    N’en dites pas trop : le rôle du pitch, c’est de donner envie de vous rencontrer. Si vous dites tout, il n’en verra pas l’intérêt.
•    Ayez un projet captivant. Rechercher un emploi n’a rien de captivant mais rechercher une entreprise qui a besoin d’améliorer sa trésorerie est beaucoup plus intéressant.
•    Les entrepreneurs sont formés à l’elevator pitch  quand ils recherchent un partenaire ou un investisseur. Utilisez cette technique dans votre recherche d’emploi.

Travaillez votre présentation personnelle, pratiquez-la chaque fois que vous pouvez et préparez-vous à saisir les opportunités.

Cet article est le premier article d’une série sur le pitch elevator :

  1. Cours intensif sur la présentation orale pour entretien et démarche réseau
  2. Mettez votre carrière en orbite grâce à l’elevator pitch
my finance