Comment préparer et chercher votre prochain emploi en 3 étapes ?

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

Confucius

Chercher un emploi que vous aimez

Alors comme ça, vous êtes en poste ? Et vous développez et maintenez votre réseau correctement ? Donc, vous rencontrez des cadres financiers compétents en recherche d’emploi.
Et vous vous dites quoi ? Que ça ne peut pas vous arriver ? Tiens donc ! Et pourquoi pas ?
Vous verrez bien le moment venu ? En réalité, il sera trop tard et vous vous retrouverez au milieu de gens compétents et parfois plus jeunes. Dans ce cas, comment faire pour vous démarquer ?
Pour vous démarquer le moment venu, c’est maintenant qu’il faut passer du temps à préparer votre prochain emploi. Suivez ces trois étapes.

1. Trouvez ce qui vous convient le mieux

Selon Jim Collins, les entreprises exceptionnelles savent ce qu’elles font mieux que tout le monde et savent ce qui les passionne.
• Qu’est ce qui vous passionne dans le poste que vous occupez actuellement ?
• Qu’est-ce qui vous ennuie dans le poste que vous occupez actuellement ?
Une fois que vous savez ce qui vous passionne et ce que vous faites mieux que tout le monde, il vous faut trouver le poste de vos rêves.

Bill Barnett vous suggère d’utiliser votre imagination .
• Imaginez les postes que vous adoreriez occuper et ceux que vous détesteriez tenir.
• Que vouliez-vous faire quand vous étiez lycéen ou étudiant ? A quoi passiez-vous votre temps ?
• Au long de votre carrière, avez-vous pris des décisions qui vous ont éloigné de ce que vous vouliez faire ?

Vous pouvez aussi adopter une stratégie émergente. De même que les entreprises se fient à leurs activités quotidiennes pour s’adapter et improviser en permanence en fonction des modifications, expérimentez quelque chose de nouveau chaque fois que c’est possible, tirez-en les leçons et recommencez jusqu’à ce que vous trouviez un emploi fait pour vous.

Sans oublier de vous poser la question :
Qu’est-ce qui doit être vrai pour que ça me plaise ?
Vous avez trouvé ce que vous vouliez faire ? Il est temps de faire le point sur votre formation.

2. Formez-vous

Alice et la Reine Rouge se lancent dans une course effrénée.
Alice demande alors :
« Mais, Reine Rouge, c’est étrange, nous courons vite et le paysage autour de nous ne change pas ? »
Et la reine de répondre :
« Nous courons pour rester à la même place. »
« Eh bien ! Dans notre pays à nous, on arrive quelque part ailleurs … si on court très vite pendant longtemps comme nous l’avons fait. »
« Quel pays lent », dit la Reine. « En fait ici, vois-tu, il faut courir autant qu’on le peut pour rester au même endroit. Quand on veut aller ailleurs, il faut courir deux fois plus vite que ça. »

Lewis Caroll – Alice de l’autre côté du miroir

 

Alors qu’il y a quelques années, se former permettait de progresser dans sa carrière, aujourd’hui se former permet de rester à la même place et il faut se former deux fois plus pour avancer. Prenez en main votre formation et votre employabilité parce que votre entreprise ne le fera pas pour deux raisons :

1. Les objectifs de votre entreprise et les vôtres ne coïncident pas : votre entreprise veut évoluer sur son marché et vous, vous voulez évoluer sur votre marché, celui du travail.
2. L’entreprise connaît les compétences dont elle a besoin pour vivre et espérons-le, celles dont elle a besoin pour évoluer. Mais que connaît-elle vraiment des évolutions de votre métier de cadre financier ? C’est à vous de réfléchir à ce que l’évolution de votre métier de cadre financier peut apporter de nouveau à l’entreprise.

Pour vous former, vous pouvez prendre un congé sabbatique et passer un an à obtenir un MBA. Mais de la même façon que votre diplôme initial ne suffira pas à ce que vous restiez employable, un MBA vous apportera une ligne prestigieuse sur votre CV et un réseau, mais ne vous garantira pas d’être employable à vie. Alors, le mieux est de commencer par un petit pas et de continuer.

Et surtout, utilisez votre agenda : planifiez des moments de lecture ou d’auto-formation.
Vous savez ce que vous voulez faire et vous avez commencé à évoluer dans votre emploi, il est peut-être temps d’être proactif et de changer de poste maintenant.

3. Postulez pour un poste pour lequel vous n’êtes pas qualifié à 100%

Etre proactif dans votre gestion de carrière et anticiper le moment où vous devez changer d’emploi est sans doute le meilleur moyen de rester en poste.
Soyez réaliste, si vous êtes comptable fournisseur dans une grande entreprise, il est inutile de postuler pour un poste de Directeur Administratif et Financier, même dans une petite entreprise. En revanche, vous pouvez certainement postuler pour un poste qui élargira vos compétences et sera un premier pas vers le poste de vos rêves.
Si vous postulez pour un poste pour lequel vous n’êtes pas qualifié à 100%, il y a des choses à faire et à ne pas faire.

A faire

Etudiez votre concurrence : s’il y a pléthore d’excellents candidats, il n’y a aucune raison qu’un employeur vous recrute. Vous postulez probablement pour le mauvais job. En revanche, si les candidats sont peu nombreux, vous avez toutes vos chances.
Mettez-vous à la place de l’employeur : pour quelle raison aimerait-il vous avoir dans son équipe ? Si vous trouvez, mettez-le dans votre CV ou dans votre lettre de motivation.
Utilisez les tolérances : si le recruteur cherche quelqu’un avec une expérience de 3 à 5 ans et que vous n’avez que 2 ans d’expérience, postulez en faisant valoir vos succès.

A ne pas faire

Ne proposez  pas un salaire plus faible : le recruteur cherche la meilleure personne possible pour son client, en aucun cas il ne cherche à lui proposer une affaire financière. De plus, en demandant  un salaire plus faible, vous indiquez que vous-même ne pensez pas correspondre au poste.

En résumé, il faut travailler dur, juste pour avoir du travail. Evidemment, vous avez le droit de trouver ça injuste mais c’est la réalité alors ne vous cachez pas la tête dans le sable.
Et si vous voulez commencer tout de suite, vous pouvez aussi utiliser les outils proposés dans cet article pour trouver ce qui vous différencie. Inscrivez-vous sur My Finance Technique, espace destiné aux cadres financiers qui souhaitent mettre en valeur leurs compétences.

my finance