Comment parler d’un sujet ennuyeux

Tired Businessman

Peu importe la justesse de votre analyse : si vous n’arrivez pas à communiquer vos conclusions à vos collègues, vous aurez travaillé pour rien.
Peu de gens aiment assister à une présentation bourrée de chiffres et de jargon plus ou moins compréhensible pour eux.

Et ce n’est pas en répétant la même chose, présentation après présentation, que vous obtiendrez un résultat.

En revanche, vous en obtiendrez de surprenants en utilisant les 7 techniques suivantes.

Préparez-vous

1/ Sachez où vous allez

Vous avez fait une analyse des résultats et vous êtes arrivé à des conclusions. Si vous faites votre présentation et que vous attendez de voir ce qui se passe, vous obtiendrez … le minimum.
Et le plus souvent, vous n’obtiendrez rien du tout parce que votre auditoire est surchargé de travail.
Que voulez-vous ? Quel résultat attendez-vous ?
Vous pouvez vouloir :

  • sensibiliser vos auditeurs à un changement de législation,
  • leur faire prendre en charge la résolution d’un problème,
  • une action spécifique (relancer les clients).

2/ Comprenez ce qui réveille votre auditoire la nuit

Comme si leur charge de travail ne suffisait pas, vous voulez leur ajouter des tâches supplémentaires. Vous devez connaître leurs préoccupations : si votre auditoire est préoccupé par la mise en place de nouvelles normes de sécurité, vous devez le savoir.

3/ Arrêtez d’être technique

Ils feront semblant de comprendre parce que personne n’aime passer pour un incompétent aux yeux de son boss, ou pire encore aux yeux de ses collaborateurs. En réalité, ils n’ont que de très vagues notions de ce que vous racontez.
Faites simple : préparez des graphiques qui illustrent clairement votre propos. Evitez les graphiques intelligents et incompréhensibles d’Excel, utilisez des courbes, des barres ou certains graphiques comme la boîte à moustaches  ou les tables lens .
Personne ne se plaindra de la simplicité de vos arguments.

4/ Prouvez ce que vous avancez

Dites pourquoi vous êtes arrivé à cette conclusion mais ne le prouvez pas pendant votre présentation orale. Remettez un document écrit à chaque auditeur avec tous les éléments techniques.
Ce document assoira votre autorité et vous évitera d’assommer votre public avec des formules mathématiques.

5/ Listez les solutions possibles

Il y a forcément plusieurs solutions à votre problème ou plusieurs réponses à votre question.
Quand vous les aurez listées, repérez les avantages et les inconvénients de chacune d’elles. Sélectionnez la solution la plus pertinente.

Et pendant la présentation

6 Agitez le problème

Si ni votre solution ni aucune solution n’est retenue, que va-t-il se passer ? Créez un sentiment d’urgence et liez les conséquences d’une non-action avec les objectifs et les préoccupations de vos auditeurs.

Par exemple, si l’entreprise subit trop de défaillances clients, il faudra augmenter le CA pour les compenser .

7/ Rassurez-les

Parce que vous savez qu’ils ont d’autres préoccupations et que vous venez de leur ajouter une tâche – et un souci – supplémentaires, vous devez répondre à leurs objections :
“Beaucoup d’entre vous se demandent combien de temps cette tâche va leur prendre et comment ils vont pouvoir la réaliser sans que ce soit au détriment d’autres priorités.”
Expliquez ce que vous allez faire pour leur simplifier la tâche. Evitez les reporting inutiles. Faites le plus simple possible.

En résumé, être compétent ne suffit pas : il vous faut apprendre à communiquer sur des sujets qui sont ennuyeux pour la plupart des gens.

my finance