Calculer des délais de paiement et d’échéances

Echéances

Le calcul des échéances

La loi LME impose un plafond légal: vous devez donc examiner les fournisseurs que vous payez à plus long terme (ceux que vous payez à 90 jours nets ou 60 jours fin de mois par exemple) et réduire vos délais de paiement à 45 jours fin de mois ou 60 jours nets, sans oublier d’évaluer l’impact. De même, vous devez veiller à ce que vos clients qui vous règlent plus tard réduisent leurs délais de paiement.
Comment calculer les échéances en utilisant les délais de paiement prévus dans la LME et quels délais devez-vous ou pouvez-vous imposer?

Comment calculer des échéances

Comment calculer des délais de paiement à 60 jours nets

Le paiement doit intervenir dans les 2 mois, jours pour jours. Si la facture est datée du 2 février, le paiement devra intervenir au plus tard le 2 avril.

Comment calculer des délais de paiement à 45 jours fin de mois

La loi autorise le calcul de deux façons différentes:

Premier calcul

Vous ajoutez 45 jours à la date de facture et le paiement interviendra à la fin du mois.
Exemple:
– la facture est datée du 2 avril
– ajoutez 45 jours: ce qui amène au 17 mai
– le règlement interviendra alors à la fin du mois de mai soit le 31 mai.

Deuxième calcul

Vous ajoutez 45 jours à la fin du mois de l’émission de la facture

Exemple:
– La facture est datée du 2 avril
– la fin de mois est le 30 avril
– ajoutez 45 jours: ce qui amène au 15 juin.

Dans notre exemple, le deuxième calcul  permet de payer plus tard: est-ce toujours le cas?

Pas forcément: si la facturation intervient le 20 avril,
– première méthode de calcul: 30 juin
– deuxième méthode de calcul: 15 juin
C’est donc la première méthode de calcul qui permet de payer plus tard.

Vous pouvez calculer les échéances avec les fonctions d’Excel ou télécharger gratuitement un fichier :

telecharger-echeance

A quoi devez-vous prêter attention?

Les dispositions de cette nouvelle loi entraînent quelques points d’attention.

Assurez-vous du calcul utilisé par votre client

Votre client a le droit d’utiliser un calcul ou l’autre. Par conséquent, son échéance peut être différente de la vôtre et peut vous amener à relancer inutilement.

C’est la date de facture qui compte pour le départ du calcul

1. Assurez-vous que les facturations sont effectuées le jour même de la livraison
2. Vérifiez que vos fournisseurs n’anticipent pas leurs livraisons, en fin de mois par exemple.

Vous voulez améliorer la trésorerie en diminuant les comptes clients ?
7 jours pour diagnostiquer vos comptes clients.

Cours gratuits par mail
En savoir plus

my finance