Augmentez vos chances de financer correctement votre start-up

Comment financer votre projet

Vous avez construit votre business plan. Vous y avez passé des jours et des jours, vous êtes certain que votre projet va aboutir et maintenant vous êtes à la recherche de financement pour votre start-up.
Vous allez faire face à des banquiers, des investisseurs. Vous les connaissez peu ou mal, qu’allez-vous leur dire ? Comment vont-ils réagir ? Obtiendrez-vous l’intégralité du financement ? Que se passera-t-il si vous n’arrivez pas à les convaincre ?
Pour mettre toutes les chances de votre côté, suivez le guide :

Allez-vous demander suffisamment de liquidités ?

Vous avez besoin de liquidités pour :
• Financer vos investissements
• Financer vos dépenses, le temps que les produits de votre start-up trouvent leur marché
• Faire face aux risques

Etes-vous capable de préciser la nature de vos besoins en financement et d’argumenter ? Connaissez-vous par cœur les chiffres ? Avez-vous construit vous-même les premiers tableaux financiers de votre business plan ?

Avez-vous des chances d’obtenir le financement attendu ?

Non, vous ne cherchez pas seulement à financer votre projet mais à financer les besoins financiers entraînés par votre projet. Des types de financement correspondent à des types de besoin.
Certaines règles doivent être respectées.

Illustrons par cet exemple :

Immobilisations 350
Dont immobilisations incorporelles : 50
Stock  150
Frais de démarrage   50
3 mois de loyers : 4
Caution loyer : 3
3 mois de frais fixes : 15
Création de l’entreprise : 3
Frais de communication : 25
Total besoins   550

 

Immobilisations incorporelles : par exemple licences, brevets etc.
Immobilisations corporelles : par exemple machines de production, véhicules, matériel de bureau etc.
Stock : Avez-vous besoin d’un stock de marchandises ou de matières premières pour démarrer ? De quel montant ?
Frais de démarrage : avant d’ouvrir votre société, vous avez besoin d’argent pour payer vos premiers loyers. Prévoyez également que dans les premiers mois, vous aurez peu ou pas d’activité.

 

Vos associés et vous-même êtes capables d’investir 100 dans votre création d’entreprise. Par simple soustraction, vous savez qu’il vous faut trouver un financement pour 450.

OK, vous allez emprunter. Pas si vite ! Il y a peu de chance que la banque vous suive sur ce terrain.

Les banques financent plus volontiers les investissements corporels

Parfait, vous dites-vous, je peux donc emprunter 300.

Pas forcément : on estime qu’un emprunt ne doit pas représenter deux fois plus que les capitaux propres. Si vous empruntez 300 alors que vous pouvez mettre 100, les emprunts représentent 3 fois les capitaux propres.

Les banques calculent un ratio d’endettement

En plus du calcul du ratio d’endettement, les banques compareront le ratio endettement / capitaux propres à celui des entreprises de votre secteur. Si ce ratio est inférieur dans ce secteur, vous aurez encore plus de mal à emprunter.

Devant ces difficultés, vous retravaillez votre plan de démarrage et vous obtenez ceci :

Immobilisations 250
Dont immobilisations incorporelles : 35
Stock  120
Frais de démarrage  50
Trésorerie de démarrage  15
Total Besoins  435

 

Capital 150
Emprunt  285
Total Ressources                                435

 

Cette fois-ci c’est OK, vous respectez un ratio endettement / fonds propres inférieur à 2.

Oui, mais vous ne respectez pas l’adéquation entre les besoins en financement et le type de financement.

A un besoin en financement doit correspondre un type de financement

Les banques préfèrent financer les investissements corporels :

Les autres besoins en financement doivent être financés par les capitaux propres :

Par conséquent, votre plan de financement doit plutôt correspondre à ceci:

Capital 185
Emprunt  250
Total Ressources                                435

 

Les sources de financement

Il existe un nombre infini de sources de financement, mais elles ne sont pas toutes disponibles pour les créateurs.

Les banques

Nous avons vu qu’elle financement plus volontiers les immobilisations corporelles. Si votre besoin de financement est inférieur à 45 000 euros, vous pouvez bénéficier du Prêt à la création d’entreprise. Pensez également à des plateformes comme l’ADIE ou France Initiative.

Les investisseurs

Si votre projet présente un retour financier potentiellement important (c’est à dire que vous allez gagner beaucoup d’argent), vous pouvez avoir recours à des investisseurs.

En résumé, pour que votre plan de financement de démarrage ait des chances d’obtenir un financement, vous devez respecter ces deux points :
– l’adéquation entre les besoins en financement et les types de financement.
– un emprunt inférieur à deux fois le montant du capital.

Et bien entendu, vous devrez montrer que vous êtes capable de rembourser.

Cet article fait parti d’une série de deux articles sur le financement des start-up

  1. Augmentez vos chances de financer correctement votre start-up
  2. Les financeurs de votre start-up : mode d’emploi
my finance