Apprendre à distinguer les charges des besoins permanents

Résultats

Profit si les produits sont plus élevés que les charges © Unclesam - Fotolia.com

Nous avons besoin de cette distinction pour construire le compte de résultat prévisionnel

Qu’est-ce que le compte de résultat

Le compte de résultat enregistre toutes vos opération et vous indique si, à la fin de l’année (appelée exercice), vous vous êtes enrichi ou vous vous êtes appauvri.

Pour ceux d’entre vous qui ont déjà géré un budget personnel, vous savez que vous touchez une certaine somme tous les mois. De cette somme, vous devez déduire des montants pour le loyer, la nourriture, les impôts etc.

Si, à la fin du mois, il vous reste un peu d’argent, vous pouvez le mettre de côté et petit à petit, vous vous enrichissez : votre patrimoine grandit. Au contraire, si vous dépensez plus que votre revenu, vous devrez utiliser vos économies : vous vous appauvrissez et votre patrimoine diminue. Et si vous épuisez toutes vos économies et vous risquez à terme de sérieux ennuis avec votre banque

Le principe est le même dans une entreprise
Vous devez faire rentrer plus d’argent qu’il n’en sort
Mais les volumes sont plus importants
Pour beaucoup d’entre nous, les comptes sont assez simples : le salaire est le même chaque mois et le loyer ne bouge pas non plus.

En revanche, les revenus d’une entreprise ne sont pas certains et les transactions sont nombreuses. Par conséquent, vous allez devoir apprendre certaine notions : rassurez-vous, vous allez comprendre facilement.

A quoi sert le compte de résultat prévisionnel

Vous allez devoir démontrer que votre future activité permet de dégager un profit. Vous allez devoir également indiquer en combien de temps votre activité va devenir profitable.

Le calcul du résultat se fait de la façon suivante :
Ensemble des revenus (ventes, autres revenus)
– Charges
= Résultat
Si le résultat est positif, le résultat est un profit, s’il est négatif, le résultat est une perte.

Apprenez à reconnaître les différentes sorties d’argent

Il existe 2 catégories de sorties d’argent :
– Les charges
– Les besoins permanents.

Les charges

Elles doivent correspondre à une de ces deux définitions :
1. Elles sont consommées pendant l’activité de l’exercice
2. Elles créent une diminution du résultat de l’entreprise

Exemples de charges : loyers, salaires, assurances etc.

Les charges du compte de résultat

Les charges du compte de résultat sont classées de la façon suivante :

Les charges d’exploitation

• Achats
• Autres achats et charges externes
• Impôts, taxes et versements assimilés
• Salaires et traitements
• Charges sociales
• Dotation aux amortissements

Les charges financières

• Frais financiers

Nous travaillerons plus en détail sur les charges d’exploitation dans les prochaines leçons ainsi que sur les charges financières.

Les besoins permanents

Ils ne sont ni consommés, ni vendus pendant l’exercice
Ce sont des éléments destinés à être utilisés de façon durable dans l’entreprise
Ex : votre ordinateur, votre véhicule si vous en prévoyez un, une machine de production.

Les produits

Les produits sont liés à l’activité de votre entreprise : ce sont les ventes ou les prestations de service que vous réalisez et que vous vendez.
Lorsque vous construirez votre compte de résultat prévisionnel : le chiffre d’affaires doit être affecté au mois où vous le réalisez et non au mois où votre client vous paie.

Votre travail d’aujourd’hui

Reprenez la liste que vous avez commencée et classez les rentrées d’argent et les sorties d’argent en 4 catégorie :
1. Charges (une charge diminue votre résultat, elle est consommée pendant l’exercice)
2. Besoins permanents (c’est quelque chose que vous allez utiliser plus d’un an)
3. Produits (un produit augmente votre résultat, il est vendu pendant l’exercice)
4. Autre catégorie
Il doit vous rester des rentrées et des sorties d’argent dans la quatrième catégorie : nous les verrons dans une autre leçon.

Dans la prochaine leçon, nous allons travailler sur une des lignes des charges du compte de résultat : les salaires et sur les charges sociales.

PS Si vous êtes arrivé ici par Tweeter ou un lien, ce cours est le deuxième d’une série intitulé : Finance pour Entrepreneurs. Pour recevoir l’intégralité du cours, cliquez ici.