A quoi peut bien servir la capacité d’autofinancement ?

capacité d'autofinancementEvelyne est ravie : son comptable vient de lui dire qu’elle pourrait augmenter son salaire parce qu’elle a eu un résultat bénéficiaire. De combien ? Eh bien du montant du résultat, une fois les charges sociales déduites.

En fait non, vous devez comprendre ce qu’est la capacité d’autofinancement.

Suivez bien

Vous obtenez un résultat bénéficiaire de 18000.

Donc vous augmentez votre salaire de 1000 euros par mois :

Augmentation du salaire annuel : 1000 X 12 = 12 000
Charges sociales (approximativement) : 12 000 X 50% = 6 000
Soit un total de 18 000 euros.
Votre résultat est ramené à zéro.

Donc tout est OK !
Très contente d’elle, Evelyne me montre ses résultats … et je m’étrangle !

Ah ! Vous le saviez bien. La finance, c’est compliqué, voire tordu.
Ah oui, c’est ce que vous pensez ?

Et avec quoi pensez-vous que vous allez rembourser vos emprunts ?
Vous avez emprunté parce que vous n’aviez pas la trésorerie nécessaire. Les intérêts sont compris dans le compte de résultat, mais le capital ?

Le capital n’est PAS dans le compte de résultat, ce n’est pas une charge. Et la seule solution, c’est de dégager suffisamment de profit pour pouvoir rembourser vos emprunts.

Et c’est là qu’intervient la capacité d’autofinancement.
Vous avez peut-être cette information sur les documents que votre expert-comptable vous a remis. Sinon, vous pouvez la calculer de façon simplifiée :

Capacité d’autofinancement = Résultat net + amortissements.

Et pour comprendre mieux comment vous pouvez décider de la répartition des bénéfices, suivez l’infographie.

capacité d'autofinancement

my finance