6 prises de conscience indispensables pour affronter votre charge de travail

Trop de travail

Vous noyez-vous sous la charge de travail ?

Votre charge de travail est-elle trop lourde ?

Vous connaissez les signes :

• Vous n’arrivez pas à quitter votre travail à une heure raisonnable
• Vous travaillez le week-end et aussi pendant les vacances
• Vous avez du mal à oublier votre job pendant vos loisirs

Et pourtant vous connaissez la matrice d’Eisenhower et vous êtes le roi ou la reine des todo list. Mais le problème est-il celui que vous croyez ? Gérer votre temps va-t-il vous permettre de faire face à votre charge de travail ?

1. Prenez conscience que vous avez trop de travail

En tout cas, vous avez plus de choses à faire que de temps pour le faire. Reprenez votre dernière todo list en date et estimez le temps nécessaire à chaque tâche. Faites le total et mettez en face le temps disponible. Alors ?

2. Prenez conscience de votre environnement professionnel

Les entreprises savent qu’elles doivent changer ou mourir. Alors elles changent et vous êtes contraint à travailler de plus en plus vite, de plus en plus efficacement et avec de moins en moins de personnel. Par conséquent, votre charge de travail ne cesse d’augmenter.

3. Prenez conscience de vos objectifs professionnels et personnels

Aux notions d’urgent et d’important, il vous faut ajouter les notions de court terme et de long terme. Vous êtes conscient que l’important doit primer parfois sur l’urgent mais qu’en est-il du long terme ? A quoi saurez-vous que vous avez réussi votre vie ?
Aujourd’hui, il y a l’urgence de votre job mais ça ira mieux demain. Et demain vous rattraperez ce temps perdu avec votre famille. Non, ça n’ira pas mieux demain. Et demain encore, vous passerez trop de temps à votre travail parce que c’est urgent et important.

“La vie, c’est ce qui passe quand on est occupé à d’autres projets.”

John Lennon

Alors il vous faut choisir et donc renoncer.

4. Prenez conscience que vous ne pouvez pas tout faire

Reprenez votre todo list et décidez de ce que vous n’allez pas faire. C’est au moins aussi important que de décider de ce que vous allez faire. Gérer le court terme et le long terme de la même façon que l’urgent et l’important.

5. Prenez conscience des tâches inutiles

Soyez sans pitié : supprimez les réunions sans intérêt et les tâches peu importantes. Apprenez à manager votre boss qui veut tout (et parfois son contraire) pour demain. Attendez qu’il vous relance pour une tâche, ou apprenez à reconnaître les signes qu’une tâche est importante pour lui.

Prenez conscience que le temps est limité

Les ressources financières d’une entreprise sont limitées mais qu’en est-il du temps ? Vous avez perdu 100 € mais vous allez pouvoir les récupérer. Il existe une foule de méthodes pour gagner de l’argent, pas forcément faciles, mais elles existent. Les chances de gagner au loto sont ridiculement faibles mais elles existent. En revanche, il n’existe aucun moyen pour qui que ce soit de multiplier son espérance de vie par 10. Chaque seconde qui passe est définitivement perdue.

En résumé, le temps ne se gère pas : on ne peut pas l’augmenter, on ne peut pas lui faire prendre une autre direction. On ne peut qu’en tirer le meilleur parti. Et pour cela vous devez prendre conscience de ce qui est important pour vous et de vos objectifs à long terme.

Vous serez ainsi mieux préparé à faire face au deuxième défi de la vie professionnelle actuelle : le changement permanent.

my finance